Alimentation, sédentarité, hérédité, âge…

Pour prévenir le diabète

Vivez équilibré

Semaine nationale de prévention – 1er au 8 juin 2018

Vous êtes concernés ? Contribuez aux

Prévenir les risques de diabète

Prévenir les risques de diabète

Les actions 2018

Les actions 2017

Rester informé

[PORTRAIT] Élia a une vie bien remplie. Par ses deux enfants de six et huit ans et par son métier d’agent d’escale pour une grande compagnie aérienne. Diabétique de type 1 depuis 13 ans, elle n’avait
pourtant pas abandonné le rêve qu’avait fait naître chez elle la 1re édition du Raid Amazones en 2005. Avec ses amies Isabelle et Virginie elle a voulu montrer que le diabète n’était pas un obstacle insurmontable. Sous le nom des Crazy Mothers-raid amazones , les trois coéquipières ont concouru pour la Fédération et contribué à son financement en collectant plus de 600 € en sa faveur !👍🙏👏
... En savoir plusEn savoir moins

[PORTRAIT]  Élia a une vie bien remplie. Par ses deux enfants de six et huit ans et par son métier d’agent d’escale pour une grande compagnie aérienne. Diabétique de type 1 depuis 13 ans, elle n’avait
pourtant pas abandonné le rêve qu’avait fait naître chez elle la 1re édition du Raid Amazones en 2005. Avec ses amies Isabelle et Virginie  elle a voulu montrer que le diabète n’était pas un obstacle insurmontable. Sous le nom des Crazy Mothers-raid amazones , les trois coéquipières ont concouru pour la Fédération et contribué à son financement en collectant plus de 600 € en sa faveur !👍🙏👏

 

Comment on Facebook

Une phrase qui devrait devenir culte ! Bravo !!

Belle performance. Bravo. Vous donnez du courage à tous les diabétiques qui ont des rêves semblables aux vôtres, pour les réaliser dans de bonnes conditions😁😁.

Force et Honneur

Vous êtes un exemple ! Merci !

[Regards croisés] Comment gagner la confiance des patients et des professionnels de santé dans leurs usages numériques liés à la prise en charge du diabète ?
#EGDiabete : Propositions #6 #11 #13 #14 à retouver intégralement 👉 bit.ly/2qMTikH
... En savoir plusEn savoir moins

[TÉMOIGNAGE] Élodie : « Diabétique de type 2 depuis 10 ans, je savais que ce moment arriverait. Je suis issue d’une famille de diabétiques. On m’a proposé de passer à l’insuline lors de mes projets de grossesse, c’était la condition pour être enceinte, j’étais alors sous antidiabétiques oraux. Lors du changement, j’ai eu le sentiment d’être un peu lâchée dans la nature. Le diabétologue m’a dit « tout ira bien », sans pour autant me rassurer. La première injection je l’ai faite toute seule. J’ai mis 15 mn avant de me lancer, j’étais tétanisée. Ce n’était pas tant la piqûre que la crainte de l’hypoglycémie. Serais-je capable de gérer ? J’ignore si je pourrais repasser sous traitement oral après ma grossesse. Je me fais peu à peu à l’idée de rester sous insuline. » #diabète #DT2 #insulinothérapie #glycémie
photo d'illustration
... En savoir plusEn savoir moins

[TÉMOIGNAGE] Élodie : « Diabétique de type 2 depuis 10 ans, je savais que ce moment arriverait. Je suis issue d’une famille de diabétiques. On m’a proposé de passer à l’insuline lors de mes projets de grossesse, c’était la condition pour être enceinte, j’étais alors sous antidiabétiques oraux. Lors du changement, j’ai eu le sentiment d’être un peu lâchée dans la nature. Le diabétologue m’a dit « tout ira bien », sans pour autant me rassurer. La première injection je l’ai faite toute seule. J’ai mis 15 mn avant de me lancer, j’étais tétanisée. Ce n’était pas tant la piqûre que la crainte de l’hypoglycémie. Serais-je capable de gérer ? J’ignore si je pourrais repasser sous traitement oral après ma grossesse. Je me fais peu à peu à l’idée de rester sous insuline. » #diabète #DT2 #insulinothérapie #glycémie 
photo dillustration

 

Comment on Facebook

Plein de courage à tous...supporter la maladie, les traitements, les renoncements, travailler avec malgré tout et faire face à l' incompréhension de tous...difficile..très difficile...soutien et force à tous les malades , cette pathologie comme toutes les autres ❤

Bon courage ! Mon fils de 16 ans est diabétique de type 1 il se fait 5 injections par jour et c’est vrai que j’ai voulu essayer pour savoir ce qu’il ressentait sans mettre l’insuline évidemment 😉 et bien il faut avoir le courage de se piquer mais après cela devient une habitude Mon fils se pique aussi facilement que moi je me brosse les dents 😃 Un peu d’humour Il va tout de même passer à la pompe pour éviter les 150 injections par mois !

Moi il y a deux ans je suis rentrée a l hôpital a 13 de gliquee o départ insuline xultophy plus cache stagid et maintenant il mo' mi sous victoza plus le stagid et mes gliquee sont a 5 pour l instant niveaux diabète ça va mes la maintenant hartrite donc nouveaux cachée je verrait bien ci mon diabète bouge pas et je me suis fait enlevée les glocoms donc suivi pour mes yeux et les première piqure j aïs utiliser des aiguille qui ce plantait toute seule mais ne sont pas remboursée par la secu maintenant je prend des aiguille normal et ça va a part les bleu a force qui reste

Courage. Surtout ne baisse pas les bras. Moi je me suis piqué. 20 fois avant de planter l aiguille. Et puis rentre dans l ordre. COURAGE 😉😉😉😉😊

j ai mis un ptit bout de temps avant de faire ma piqure apres on s habitue je prefere l insuline les comprimes m insuporte et me rende malade

J'ai toujours entendu dire que beaucoup de pays traitent le diabète de type 2 par insuline plutôt que par médicaments. En effet l'avantage de l'insuline est de répondre le plus facilement et le plus juste aux besoins de notre corps ..aux variations...etc ...mais plus fastidieux à mettre en place . Donc en France nous avons opté pour le traitement médicamenteux. Est ce vrai ?

Moi pour type 2,après plus de 20 ans sous médicaments, mon diabetologue me fais passer à l insuline sous pompe mais en gardant la metformine et une injection de victoza. Cela me fait un peu peur à gérer et surtout les hypoglycémie

Désolé pour vous bon courage et sachez que une fois que vous avez trouver ce groupe vous êtes plus toute seul

demandé conseil à une infirmière elle va vous guider surtout pour gérer les unités

Je suis type2 et je suis sous insuline

J en suis pas là et sa me tarde pas ....

quelle merde cette maladie ... j'ai évité pendant ma grossesse insuline mais en faisant un régime de malade perdu 20 kg en 3 mois ... 5 ans plus tard mes résultats hier montrent que ce diabète va pas.tarder à revenir .... je le sais bien que c'est lié à notre hygiene de vie je précise je pèse 60 kg pour 1m70 donc pas obèse du tout ... ce diabète ce sera sûrement la seule bataille que je vais perdre .....

Bonjour. J'étais dans le même cas que vous . Pendant ma grossesse j'etais a 4 piqures par jour. Et j'avais peur d'y rester après mon accouchement. Si ça peut vous rassurer maintenant je reprend mes cachets mais j'ai gardé une piqûre d'insuline lente le soir depuis. Bon courage à vous .

+ View more comments

12/12/18

Fédération française des diabétiques

Le tabou du passage à l’insulinothérapie ... En savoir plusEn savoir moins

 

Comment on Facebook

J'ai un diabète type 2 . c'est à ma demande que je suis passée sous insuline. Je me sens plus responsable et je suis mieux ma glycémie. Pour moi, c'est tout benef. Plus aucun effet secondaire (metformine). Je me sens beaucoup mieux et mon diabète est beaucoup plus stable

Le diabète de type 2 est réversible : il suffit de changer son alimentation. Au Québec la clinique REVERSA est réputée pour ses résultats. En France black-out total car lorsque vous bénéficiez du 100% vous devenez une manne pour les labos. Il ne faudrait pas tarir la vache à lait. Votre santé passe après !!!

je pense que certain diabétologue nous laisse sous traitement oral sans bons résultats alors que l’insuline nous aiderez...

Je suis diabétique de type 1 depuis l'âge de 15 ans. Si je suis en vie c'est grâce à moi même et à l'insuline. Mon premier médecin et pédiatre m'a dit de gérer l'insuline comme de me laver les dents .J'ai donc appris. C'est un travail un plein temps d''être diabétique de s'injecter les bonnes doses d'insuline .Aucun diabétologue ne vous le dira.

L'insuline doit être visé pour ceux qui le pancréas ne marche plus. C'est pour ça (je pense) que c'est le dernier recours auquel le médecin dirige le patient. Les cachés vont stimuler le pancréas et le sport va réduire le besoin de ces cachés là aussi, d'où l'importance de bouger avec le diabète. Même les diabétiques sous insulinothérapie ont moins besoin des doses d'insuline pendant le sport ( ça dépend de quel sport et de la personne bien sûr) Dans tout le cas vivement que cette maladie ne soit plus qu'un mauvais cauchemar passé. Faut y croire

la prise de poids n'est, hélas, pas un rêve…

Avec la pompe à capteur mon mari est satisfait.

diabète de type 2 je suis a l'insuline de puis 7 ans et tout va bien trais peut Hypo et pas de prise de poids.

Bonjour,diabétique depuis 15ans,j ai la pompe à insuline et niveau confort c est le top.bonne journée

Exactement Mario Mlg

Lorsque l'hôpital m'a mis sous insuline en juillet 2018 pour une hérésipelle, je me suis dis que c'était provisoire, puisque selon les Endocrinologues, je n'étais pas de type 2, mais seulement insulino-nécessitant, mon corps continuant à fabriquer de l'insuline, hélas pour moi, à fin août, mon médecin Généraliste a continué ce traitement prétextant que les doses utilisés au cours des 2 derniers mois rendaient impossible son retrait. Personnellement, je me fie à mon docteur, et le traitement en lui-même ne me choque pas, ce qui me gênait en fait c'étaient les conséquences liés à la prise d'insuline, et notamment à la conduite d'un véhicule lourd (permis C récent); étant au chômage depuis plus de 2 ans, je me suis battu pour pouvoir passer un titre-pro de conducteur de marchandise, et mes autres handicaps m'interdisaient eux aussi, beaucoup d'emploi (station debout pénible, difficulté à travailler à la chaleur avec l'insuline), du coup le choix de ce métier était une évidence, et l'idée même de me voir interdit de conduite m'était injustement supportable, je dois me battre avec des Médecins agréer Préfecture de l'Aude et Endocrinologue, qui n'ont aucune idées des lois dans ce domaines et ne cherchent qu'à m'en priver, refusent les expertises que je demandes pour prouver que mon cas est conforme aux prescriptions législatives en la matière, notamment au regard des risques d'hypoglycémies, il s'avère qu'au cours des 7 dernières années, depuis ma prise de connaissance de mon état diabétique, je n'ai jamais eu aucunes hypoglycémies, depuis juillet 2018, j'ai été formé par une infirmière de l'hôpital de CARCASSONNE non seulement aux piqûres d'insulines, aux contrôles de glycémies (3 fois par jours), mais aussi au risque d'hypoglycémies, depuis je me déplace nulle pars sans mon vanity qui contient un pot à sucres contenant 15 morceaux de sucres, et je sais qu'il en faut au moins 3 quand une crise arrive, je sais aussi qu'elle n'arrives pas d'un coup, mais que des symptômes l'annonce, bref, au regard du petit livret fournie par la Fédération des diabétiques, je remplis totalement les conditions énoncés pour pouvoir obtenir la validation de mon permis C pour une durée de 3 ans, c'est juste que jusqu'à présent, je n'ai eu que la malchance de rencontrer des Médecins qui n'ont fait que le serment d'hypocrite, celui qui consiste à ouvrir très grand le parapluie anti-actions juridiques et qui me discrimine ... Je veux croire que sur la longue liste des Médecins agréer Préfecture de l'Aude, il y en a forcément qui sont au parfum de la loi et qui feront leur travail de Médecin, c'est-à-dire me défendre au mieux de mes intérêts !

Le passage à l'insulinothérapie n'est pas systématique puisqu'il existe actuellement des traitements intermédiaires comme les GLP1 qui retardent l'insulinothérapie avec leurs bénéfices sur le poids et la tension artérielle .

Bravo Robert vous êtes un excellent médecin dans vos conseils et témoignages personnels.Le diabète c est un bon équilibre diététique et des notions pour les doses d insuline. Ce que les non diabétiques ne comprennent pas, c est qu' ils mangent mal mais ils ont la chance d avoir leur insuline qui fait le boulot. Pour nous on doit travailler. C est peut être mon expérience mais je demande une rente à vie équivalent au salaire d un médecin débutant qui au bout de 25 ans n a toujours pas guéri le diabète de type 1.C est moi qui y travaille chaque jour.

j'ai de la chance j'ai arrêté l'insuline je n'est plus que les cachets pour l'instant je gère

Voici un an que je suis passé à l'insuline en complément de ma médication. Cela oblige à une meilleure gestion de l'alimentation, c'est vrai. Si j'étais retissant au début, je ne le suis plus aujourd'hui car j'ai une meilleure qualité de vie. La gestion de l’auto-injection nécessite quelques menues contraintes (conservation de l'insuline, hygiène médicale, etc..) . Cela ne m'a pas empêché de faire de longs voyages sans trop de problèmes, tout est question d'organisations.

Plus qu'un Tabou je l'ai vécu comme une défaite. Je m'explique, c'était la punition parce que je n'avais pas su faire attention. Mais après mûres réflexions, ça fait plus de 30 ans que j'essaie de gérer et l'insuline est arrivée,il y à 3 ans. Le plus dur a été les 6 premiers mois et la peur des piqûres 😁😉

Diabète de type 2depuis22ans traitée notamment par metformine, passage à l'insuline et Victoza en 2013 avec toujours metformine et repaglinide,et me voilà en insuffisance rénale modéré, j'ai changé de généraliste qui a bien réagi en m'envoyant voir un néphrologue, suppression de certains médicaments, pour le moment avec Victoza et abasaglar, glicquee enfin en dessous du fameux 7, j'avais très peur de me piquer mais on se fait a tout courage à tous

Moi j'ai attendu longtemps avant de très à l'insuline mais ne regrette pas j aurai du le faire depuis longtemps

+ View more comments

11/12/18

Fédération française des diabétiques

#1year1km Le 14 AVRIL 2019 : Tous ensemble‍♀🚶‍♂🏊‍♀ 🚴‍♀ avec @Diab'Aide AUTOUR DU DIABETE #riennest1possible 💪 !
👉🏻 youtu.be/TmPzcvjRByw#1year1km #riennest1possible 💙 DIM 14 AVRIL 2019 !
Courir 🏃🏻‍♀️, marcher 🚶🏻‍♀️, nager 🏊🏻‍♂️ ou pédaler 🚴🏻‍♀️ !
N’importe où, n’importe quand, avec n’importe qui, à n’importe quelle vitesse !
AUTOUR DU DIABÈTE !
👉🏻 youtu.be/TmPzcvjRByw
... En savoir plusEn savoir moins

#1year1km Le 14 AVRIL 2019 : Tous ensemble‍♀🚶‍♂🏊‍♀ 🚴‍♀ avec @DiabAide AUTOUR DU DIABETE #riennest1possible 💪  ! 
👉🏻 https://youtu.be/TmPzcvjRByw

VRAI ! La grippe augmente la glycémie et peut entraîner
un déséquilibre du diabète. Ces désagréments peuvent être évités par la vaccination. Pour en savoir plus sur les risques pour les patients diabétiques ➡ bit.ly/2C3vlvQ
... En savoir plusEn savoir moins

VRAI ! La grippe augmente la glycémie et peut entraîner 
un déséquilibre du diabète. Ces désagréments peuvent être évités par la vaccination. Pour en savoir plus sur les risques pour les patients diabétiques ➡ http://bit.ly/2C3vlvQ

 

Comment on Facebook

Comme toute infection

La moindre petite infection a un impact sur la glycémie... en tout cas pour mon fils de 2 ans.

- Les vieux ont été immunisés par leurs anciennes grippes. Le vaccin n’est pas toujours adapté aux virus en cours. Le vaccin induit une immunité modeste et éphémère alors, alors que la maladie induit une immunité forte Je sais pas si il faut laisser la nature immuniser naturellement ou si le vaccin vraiment utile L'opportunisme du vaccin est certainement pollué par le profits.

bien suŕ

Le vaccin aussi,une semaine à presque 3g!!!

Vrai

c'est vrai pour moi et c'est pour cela que je fais tous les ans le vaccin

Vrai .

+ View more comments

Plus

Rester informé

[PORTRAIT] Élia a une vie bien remplie. Par ses deux enfants de six et huit ans et par son métier d’agent d’escale pour une grande compagnie aérienne. Diabétique de type 1 depuis 13 ans, elle n’avait
pourtant pas abandonné le rêve qu’avait fait naître chez elle la 1re édition du Raid Amazones en 2005. Avec ses amies Isabelle et Virginie elle a voulu montrer que le diabète n’était pas un obstacle insurmontable. Sous le nom des Crazy Mothers-raid amazones , les trois coéquipières ont concouru pour la Fédération et contribué à son financement en collectant plus de 600 € en sa faveur !👍🙏👏
... En savoir plusEn savoir moins

[PORTRAIT]  Élia a une vie bien remplie. Par ses deux enfants de six et huit ans et par son métier d’agent d’escale pour une grande compagnie aérienne. Diabétique de type 1 depuis 13 ans, elle n’avait
pourtant pas abandonné le rêve qu’avait fait naître chez elle la 1re édition du Raid Amazones en 2005. Avec ses amies Isabelle et Virginie  elle a voulu montrer que le diabète n’était pas un obstacle insurmontable. Sous le nom des Crazy Mothers-raid amazones , les trois coéquipières ont concouru pour la Fédération et contribué à son financement en collectant plus de 600 € en sa faveur !👍🙏👏

 

Comment on Facebook

Une phrase qui devrait devenir culte ! Bravo !!

Belle performance. Bravo. Vous donnez du courage à tous les diabétiques qui ont des rêves semblables aux vôtres, pour les réaliser dans de bonnes conditions😁😁.

Force et Honneur

Vous êtes un exemple ! Merci !

[Regards croisés] Comment gagner la confiance des patients et des professionnels de santé dans leurs usages numériques liés à la prise en charge du diabète ?
#EGDiabete : Propositions #6 #11 #13 #14 à retouver intégralement 👉 bit.ly/2qMTikH
... En savoir plusEn savoir moins

[TÉMOIGNAGE] Élodie : « Diabétique de type 2 depuis 10 ans, je savais que ce moment arriverait. Je suis issue d’une famille de diabétiques. On m’a proposé de passer à l’insuline lors de mes projets de grossesse, c’était la condition pour être enceinte, j’étais alors sous antidiabétiques oraux. Lors du changement, j’ai eu le sentiment d’être un peu lâchée dans la nature. Le diabétologue m’a dit « tout ira bien », sans pour autant me rassurer. La première injection je l’ai faite toute seule. J’ai mis 15 mn avant de me lancer, j’étais tétanisée. Ce n’était pas tant la piqûre que la crainte de l’hypoglycémie. Serais-je capable de gérer ? J’ignore si je pourrais repasser sous traitement oral après ma grossesse. Je me fais peu à peu à l’idée de rester sous insuline. » #diabète #DT2 #insulinothérapie #glycémie
photo d'illustration
... En savoir plusEn savoir moins

[TÉMOIGNAGE] Élodie : « Diabétique de type 2 depuis 10 ans, je savais que ce moment arriverait. Je suis issue d’une famille de diabétiques. On m’a proposé de passer à l’insuline lors de mes projets de grossesse, c’était la condition pour être enceinte, j’étais alors sous antidiabétiques oraux. Lors du changement, j’ai eu le sentiment d’être un peu lâchée dans la nature. Le diabétologue m’a dit « tout ira bien », sans pour autant me rassurer. La première injection je l’ai faite toute seule. J’ai mis 15 mn avant de me lancer, j’étais tétanisée. Ce n’était pas tant la piqûre que la crainte de l’hypoglycémie. Serais-je capable de gérer ? J’ignore si je pourrais repasser sous traitement oral après ma grossesse. Je me fais peu à peu à l’idée de rester sous insuline. » #diabète #DT2 #insulinothérapie #glycémie 
photo dillustration

 

Comment on Facebook

Plein de courage à tous...supporter la maladie, les traitements, les renoncements, travailler avec malgré tout et faire face à l' incompréhension de tous...difficile..très difficile...soutien et force à tous les malades , cette pathologie comme toutes les autres ❤

Bon courage ! Mon fils de 16 ans est diabétique de type 1 il se fait 5 injections par jour et c’est vrai que j’ai voulu essayer pour savoir ce qu’il ressentait sans mettre l’insuline évidemment 😉 et bien il faut avoir le courage de se piquer mais après cela devient une habitude Mon fils se pique aussi facilement que moi je me brosse les dents 😃 Un peu d’humour Il va tout de même passer à la pompe pour éviter les 150 injections par mois !

Moi il y a deux ans je suis rentrée a l hôpital a 13 de gliquee o départ insuline xultophy plus cache stagid et maintenant il mo' mi sous victoza plus le stagid et mes gliquee sont a 5 pour l instant niveaux diabète ça va mes la maintenant hartrite donc nouveaux cachée je verrait bien ci mon diabète bouge pas et je me suis fait enlevée les glocoms donc suivi pour mes yeux et les première piqure j aïs utiliser des aiguille qui ce plantait toute seule mais ne sont pas remboursée par la secu maintenant je prend des aiguille normal et ça va a part les bleu a force qui reste

Courage. Surtout ne baisse pas les bras. Moi je me suis piqué. 20 fois avant de planter l aiguille. Et puis rentre dans l ordre. COURAGE 😉😉😉😉😊

j ai mis un ptit bout de temps avant de faire ma piqure apres on s habitue je prefere l insuline les comprimes m insuporte et me rende malade

J'ai toujours entendu dire que beaucoup de pays traitent le diabète de type 2 par insuline plutôt que par médicaments. En effet l'avantage de l'insuline est de répondre le plus facilement et le plus juste aux besoins de notre corps ..aux variations...etc ...mais plus fastidieux à mettre en place . Donc en France nous avons opté pour le traitement médicamenteux. Est ce vrai ?

Moi pour type 2,après plus de 20 ans sous médicaments, mon diabetologue me fais passer à l insuline sous pompe mais en gardant la metformine et une injection de victoza. Cela me fait un peu peur à gérer et surtout les hypoglycémie

Désolé pour vous bon courage et sachez que une fois que vous avez trouver ce groupe vous êtes plus toute seul

demandé conseil à une infirmière elle va vous guider surtout pour gérer les unités

Je suis type2 et je suis sous insuline

J en suis pas là et sa me tarde pas ....

quelle merde cette maladie ... j'ai évité pendant ma grossesse insuline mais en faisant un régime de malade perdu 20 kg en 3 mois ... 5 ans plus tard mes résultats hier montrent que ce diabète va pas.tarder à revenir .... je le sais bien que c'est lié à notre hygiene de vie je précise je pèse 60 kg pour 1m70 donc pas obèse du tout ... ce diabète ce sera sûrement la seule bataille que je vais perdre .....

Bonjour. J'étais dans le même cas que vous . Pendant ma grossesse j'etais a 4 piqures par jour. Et j'avais peur d'y rester après mon accouchement. Si ça peut vous rassurer maintenant je reprend mes cachets mais j'ai gardé une piqûre d'insuline lente le soir depuis. Bon courage à vous .

+ View more comments

12/12/18

Fédération française des diabétiques

Le tabou du passage à l’insulinothérapie ... En savoir plusEn savoir moins

 

Comment on Facebook

J'ai un diabète type 2 . c'est à ma demande que je suis passée sous insuline. Je me sens plus responsable et je suis mieux ma glycémie. Pour moi, c'est tout benef. Plus aucun effet secondaire (metformine). Je me sens beaucoup mieux et mon diabète est beaucoup plus stable

Le diabète de type 2 est réversible : il suffit de changer son alimentation. Au Québec la clinique REVERSA est réputée pour ses résultats. En France black-out total car lorsque vous bénéficiez du 100% vous devenez une manne pour les labos. Il ne faudrait pas tarir la vache à lait. Votre santé passe après !!!

je pense que certain diabétologue nous laisse sous traitement oral sans bons résultats alors que l’insuline nous aiderez...

Je suis diabétique de type 1 depuis l'âge de 15 ans. Si je suis en vie c'est grâce à moi même et à l'insuline. Mon premier médecin et pédiatre m'a dit de gérer l'insuline comme de me laver les dents .J'ai donc appris. C'est un travail un plein temps d''être diabétique de s'injecter les bonnes doses d'insuline .Aucun diabétologue ne vous le dira.

L'insuline doit être visé pour ceux qui le pancréas ne marche plus. C'est pour ça (je pense) que c'est le dernier recours auquel le médecin dirige le patient. Les cachés vont stimuler le pancréas et le sport va réduire le besoin de ces cachés là aussi, d'où l'importance de bouger avec le diabète. Même les diabétiques sous insulinothérapie ont moins besoin des doses d'insuline pendant le sport ( ça dépend de quel sport et de la personne bien sûr) Dans tout le cas vivement que cette maladie ne soit plus qu'un mauvais cauchemar passé. Faut y croire

la prise de poids n'est, hélas, pas un rêve…

Avec la pompe à capteur mon mari est satisfait.

diabète de type 2 je suis a l'insuline de puis 7 ans et tout va bien trais peut Hypo et pas de prise de poids.

Bonjour,diabétique depuis 15ans,j ai la pompe à insuline et niveau confort c est le top.bonne journée

Exactement Mario Mlg

Lorsque l'hôpital m'a mis sous insuline en juillet 2018 pour une hérésipelle, je me suis dis que c'était provisoire, puisque selon les Endocrinologues, je n'étais pas de type 2, mais seulement insulino-nécessitant, mon corps continuant à fabriquer de l'insuline, hélas pour moi, à fin août, mon médecin Généraliste a continué ce traitement prétextant que les doses utilisés au cours des 2 derniers mois rendaient impossible son retrait. Personnellement, je me fie à mon docteur, et le traitement en lui-même ne me choque pas, ce qui me gênait en fait c'étaient les conséquences liés à la prise d'insuline, et notamment à la conduite d'un véhicule lourd (permis C récent); étant au chômage depuis plus de 2 ans, je me suis battu pour pouvoir passer un titre-pro de conducteur de marchandise, et mes autres handicaps m'interdisaient eux aussi, beaucoup d'emploi (station debout pénible, difficulté à travailler à la chaleur avec l'insuline), du coup le choix de ce métier était une évidence, et l'idée même de me voir interdit de conduite m'était injustement supportable, je dois me battre avec des Médecins agréer Préfecture de l'Aude et Endocrinologue, qui n'ont aucune idées des lois dans ce domaines et ne cherchent qu'à m'en priver, refusent les expertises que je demandes pour prouver que mon cas est conforme aux prescriptions législatives en la matière, notamment au regard des risques d'hypoglycémies, il s'avère qu'au cours des 7 dernières années, depuis ma prise de connaissance de mon état diabétique, je n'ai jamais eu aucunes hypoglycémies, depuis juillet 2018, j'ai été formé par une infirmière de l'hôpital de CARCASSONNE non seulement aux piqûres d'insulines, aux contrôles de glycémies (3 fois par jours), mais aussi au risque d'hypoglycémies, depuis je me déplace nulle pars sans mon vanity qui contient un pot à sucres contenant 15 morceaux de sucres, et je sais qu'il en faut au moins 3 quand une crise arrive, je sais aussi qu'elle n'arrives pas d'un coup, mais que des symptômes l'annonce, bref, au regard du petit livret fournie par la Fédération des diabétiques, je remplis totalement les conditions énoncés pour pouvoir obtenir la validation de mon permis C pour une durée de 3 ans, c'est juste que jusqu'à présent, je n'ai eu que la malchance de rencontrer des Médecins qui n'ont fait que le serment d'hypocrite, celui qui consiste à ouvrir très grand le parapluie anti-actions juridiques et qui me discrimine ... Je veux croire que sur la longue liste des Médecins agréer Préfecture de l'Aude, il y en a forcément qui sont au parfum de la loi et qui feront leur travail de Médecin, c'est-à-dire me défendre au mieux de mes intérêts !

Le passage à l'insulinothérapie n'est pas systématique puisqu'il existe actuellement des traitements intermédiaires comme les GLP1 qui retardent l'insulinothérapie avec leurs bénéfices sur le poids et la tension artérielle .

Bravo Robert vous êtes un excellent médecin dans vos conseils et témoignages personnels.Le diabète c est un bon équilibre diététique et des notions pour les doses d insuline. Ce que les non diabétiques ne comprennent pas, c est qu' ils mangent mal mais ils ont la chance d avoir leur insuline qui fait le boulot. Pour nous on doit travailler. C est peut être mon expérience mais je demande une rente à vie équivalent au salaire d un médecin débutant qui au bout de 25 ans n a toujours pas guéri le diabète de type 1.C est moi qui y travaille chaque jour.

j'ai de la chance j'ai arrêté l'insuline je n'est plus que les cachets pour l'instant je gère

Voici un an que je suis passé à l'insuline en complément de ma médication. Cela oblige à une meilleure gestion de l'alimentation, c'est vrai. Si j'étais retissant au début, je ne le suis plus aujourd'hui car j'ai une meilleure qualité de vie. La gestion de l’auto-injection nécessite quelques menues contraintes (conservation de l'insuline, hygiène médicale, etc..) . Cela ne m'a pas empêché de faire de longs voyages sans trop de problèmes, tout est question d'organisations.

Plus qu'un Tabou je l'ai vécu comme une défaite. Je m'explique, c'était la punition parce que je n'avais pas su faire attention. Mais après mûres réflexions, ça fait plus de 30 ans que j'essaie de gérer et l'insuline est arrivée,il y à 3 ans. Le plus dur a été les 6 premiers mois et la peur des piqûres 😁😉

Diabète de type 2depuis22ans traitée notamment par metformine, passage à l'insuline et Victoza en 2013 avec toujours metformine et repaglinide,et me voilà en insuffisance rénale modéré, j'ai changé de généraliste qui a bien réagi en m'envoyant voir un néphrologue, suppression de certains médicaments, pour le moment avec Victoza et abasaglar, glicquee enfin en dessous du fameux 7, j'avais très peur de me piquer mais on se fait a tout courage à tous

Moi j'ai attendu longtemps avant de très à l'insuline mais ne regrette pas j aurai du le faire depuis longtemps

+ View more comments

11/12/18

Fédération française des diabétiques

#1year1km Le 14 AVRIL 2019 : Tous ensemble‍♀🚶‍♂🏊‍♀ 🚴‍♀ avec @Diab'Aide AUTOUR DU DIABETE #riennest1possible 💪 !
👉🏻 youtu.be/TmPzcvjRByw#1year1km #riennest1possible 💙 DIM 14 AVRIL 2019 !
Courir 🏃🏻‍♀️, marcher 🚶🏻‍♀️, nager 🏊🏻‍♂️ ou pédaler 🚴🏻‍♀️ !
N’importe où, n’importe quand, avec n’importe qui, à n’importe quelle vitesse !
AUTOUR DU DIABÈTE !
👉🏻 youtu.be/TmPzcvjRByw
... En savoir plusEn savoir moins

#1year1km Le 14 AVRIL 2019 : Tous ensemble‍♀🚶‍♂🏊‍♀ 🚴‍♀ avec @DiabAide AUTOUR DU DIABETE #riennest1possible 💪  ! 
👉🏻 https://youtu.be/TmPzcvjRByw

VRAI ! La grippe augmente la glycémie et peut entraîner
un déséquilibre du diabète. Ces désagréments peuvent être évités par la vaccination. Pour en savoir plus sur les risques pour les patients diabétiques ➡ bit.ly/2C3vlvQ
... En savoir plusEn savoir moins

VRAI ! La grippe augmente la glycémie et peut entraîner 
un déséquilibre du diabète. Ces désagréments peuvent être évités par la vaccination. Pour en savoir plus sur les risques pour les patients diabétiques ➡ http://bit.ly/2C3vlvQ

 

Comment on Facebook

Comme toute infection

La moindre petite infection a un impact sur la glycémie... en tout cas pour mon fils de 2 ans.

- Les vieux ont été immunisés par leurs anciennes grippes. Le vaccin n’est pas toujours adapté aux virus en cours. Le vaccin induit une immunité modeste et éphémère alors, alors que la maladie induit une immunité forte Je sais pas si il faut laisser la nature immuniser naturellement ou si le vaccin vraiment utile L'opportunisme du vaccin est certainement pollué par le profits.

bien suŕ

Le vaccin aussi,une semaine à presque 3g!!!

Vrai

c'est vrai pour moi et c'est pour cela que je fais tous les ans le vaccin

Vrai .

+ View more comments

Plus